Le Comte de Bresson

Point de départ : DENANT, commune du sud vendée jusqu’en 1827, ensuite rattachée à Nieul sous Autise.
– Une commanderie des templiers (XI et XII siècle)
– Une succession de propriétaires jusqu’à la famille “Duchesne de Denant”, qui l’achète en 1706
– Grande prospérité jusqu’à la révolution
– Dévastée en1794
– Dispersion de la famille, engagement militaire des fils, dont l’un finit ses jours à la Roche sur Yon en 1831, une certaine personnalité puisque 2 sites portent son nom : le Rond Point Duchesne de Denant, et la rue Duchesne de Denant.
– La commanderie en ruines fut achetée plus tard par la famille De Bresson.
Mr de Bresson, nouveau propriétaire s’est marié avec une fille Roster, dont le père médecin, était également maire de Marans, et conseiller général de Charente Inférieure . Riche patrimoine à Paris et en Amérique, des fermes importantes dans la région .
– Deux fils , Paul et Raymond, issus du mariage
– Le Comte de Bresson meurt à Paris en 1871, enterré à Nieul sous Autisse.
– Mme veuve de Bresson élève ses deux fils, et meurt en 1901 .
– Les deux fils vont dilapidé les biens hérités.
Le Comte Paul de Bresson, fut le propriétaire du domaine des Fontenelles, situé sur les communes de St André d’Ornay, de Venansault et des Clouzeaux, comprenant des bâtiments d’habitation et d’exploitation et les métairies : les Fontenelles, les Granges et la Plinière, le tout pour une surface de 340 hectares.

Ce contenu a été publié dans Mémoires des habitants. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.